Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans cet article, je me propose de vous partager le témoignage de Françoise. Elle s’est prêtée au jeu des questions/réponses. Je vous livre ci-dessous notre échange :

Témoignage de Françoise qui souffrait d’hypothyroïdie

Témoignage d'une souffrante d'hypothyroïdie : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Françoise et j’ai 46 ans. Je vis en région parisienne et je suis aide-soignante.

Symptômes : Quand as-tu réalisé que tu souffrais d’hypothyroïdie ?

Alors mon problème de thyroïde s’est manifesté petit à petit. J’ai commencé à me sentir de plus en plus fatiguée, surtout au travail. Je suis constamment debout ou en train de marcher dans mon service alors je ne me suis pas inquiétée. Je dormais assez mal la nuit, j’avais des longues journées. Puis aussi, je ne suis plus toute jeune (rires).

J’ai commencé à me dire qu’il y avait un problème à cause de la perte de mes cheveux. J’ai toujours plus ou moins perdu mes cheveux mais là, c’était anormal. Alors j’ai commencé à me poser des questions.

Un médecin m’a diagnostiqué une hypothyroïdie. J’étais soulagée de pouvoir mettre un nom sur mes symptômes. Puis, il m’a prescrit des hormones pour relancer le fonctionnement de ma thyroïde. J’ai commencé par les prendre mais un peu à contrecœur.

Je me suis rendu compte que mon plus gros problème, c’était le stress. Maintenant, je peux expliquer d’où venait le souci mais sur le moment, je n’en avais pas conscience. J’étais très focalisée sur le futur. Je me demandais comment les choses finiraient par évoluer.

Il y a eu des changements dans l’organisation de la structure où je travaille. Ça m’a beaucoup angoissé. J’ai réalisé que je passais énormément de temps dans mes pensées. Je m’inventais plein de scénarios imaginaires. En fait, je nourrissais moi-même mes peurs.

Du coup, si j’étais stressée, ce n’était pas trop par rapport à ce qui se produisait. C’était surtout la manière dont je le gérais qui n’était pas la bonne.

Remède : Comment as-tu réussi à guérir ton problème d’hypothyroïdie ?

Je n’ai pas envie de dire que j’ai guéri mon problème de thyroïde. Les médecins disent que l’on ne guérit pas de l’hypothyroïdie. En tout cas, je l’ai complètement régulé. Et là où je suis la plus fière, c’est que ça a entraîné un grand nombre de changements dans mes comportements.

Je me suis mise à la méditation, je fais du yoga avec une copine régulièrement et j’ai petit à petit modifié mon alimentation.

Ce qui est intéressant, c’est que je me sens beaucoup mieux qu’avant d’avoir mes premiers soucis de thyroïde. J’ai plus d’énergie, je suis plus détendue. J’ai appris à vivre davantage dans l’instant présent. Il m’arrive toujours d’être un peu stressée par moment mais j’ai appris à le gérer.

J’ai appris à respirer par le ventre. Du coup, je m’endors plus facilement. Quand j’ai de grosses semaines, je suis quand même fatiguée mais je sens la différence. Je suis plus attentive à ce que je fais. C’est assez dingue de se dire qu’il a fallu que je sois malade pour mettre ces changements en place dans ma vie.

Aujourd’hui, je suis très reconnaissante et j’accorde plus de respect à mon propre corps. Quand il me parle, je l’écoute. Ça a changé beaucoup de choses pour moi ces problèmes de thyroïde.

Merci beaucoup à Françoise pour ce témoignage.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Troubles de l’humeur et thyroïde faible

L'article suivant :