Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans cet article, nous allons parler ensemble du moment où vous avez des troubles de l’humeur et une thyroïde faible. Alors c’est parti !

Troubles de l’humeur et thyroïde faible

Troubles de l'humeur : Des symptômes proches de la dépression

Rappelons quelques informations de base sur les problèmes d’hypothyroïdie. La thyroïde est une glande située à la base du coup.

En forme de papillon, c’est elle qui permet la régulation de très nombreuses fonctions de l’organisme. Quand elle fonctionne correctement, elle secrète des hormones thyroïdiennes. Le souci, c’est lorsqu’elle se met à dysfonctionner.

Parmi les symptômes qui peuvent se manifester dans le cas d’une thyroïde affaiblie, il y a l’apparition de troubles de l’humeur.

Certains de ces troubles peuvent être très proches de ceux qui se déclarent dans le cas d’une dépression. Les symptômes les plus courants dans un cas d’hypothyroïdie sont la fatigue, la perte de mémoire, le retard mental ou l’inattention ainsi que les sautes d’humeur.

Dans le cas d’une hyperthyroïdie, on peut voir apparaître des symptômes comme l’anxiété, l’irritabilité, la dysphorie, les sautes d’humeur et la difficulté à se concentrer de manière soutenue.

Une thyroïde faible altère l'humeur : Comment l’expliquer ?

Une thyroïde faible va affecter physiquement le fonctionnement normal du corps humain. Mais, il serait fâcheux d’oublier toute la dimension cognitive et émotionnelle d’une thyroïde qui dysfonctionne.

Les symptômes psychologiques qui peuvent apparaître sont tout aussi importants et handicapants que les symptômes physiques.

En se mettant à dysfonctionner, la thyroïde peut se mettre à générer un ralentissement généralisé des troubles mentaux. Il n’est pas rare que les personnes souffrant de problèmes de thyroïde relatent perdre de l’intérêt pour certaines choses ou puissent avoir l’impression de se sentir confus.

C’est souvent la porte ouverte à des émotions beaucoup moins agréables comme la tristesse, la nostalgie ou la mélancolie. La personne atteinte d’un trouble thyroïdien se met alors à se sentir mal dans sa peau de plus en plus souvent, comme dans le cas où elle souffrirait d’une dépression.

L’explication est simple : la thyroïde influe également sur la manière dont nous gérons nos émotions.

Quels sont les risques d’une thyroïde faible ?

Au-delà de l’inconfort réel de se faire traverser constamment par des émotions négatives, il faut savoir qu’une thyroïde dysfonctionnelle qui n’est pas prise en charge peut mener jusqu’à la démence. Mais attention, c’est tout de même extrêmement rare.

Il y a une large palette de symptômes qui peuvent se réveiller dans le cas d’une thyroïde défaillante. Le conseil que je pourrais vous donner, c’est d’être vigilant(e) car il est possible de confondre les symptômes d’une hypothyroïdie par exemple avec une dépression.

Il est possible que vous ne soyez pas en dépression mais que votre thyroïde vous fasse traverser des états émotionnels similaires. Le meilleur moyen d’en avoir le cœur net, c’est le bilan sanguin.

Plutôt que de supposer, faites-vous prescrire un bilan par votre médecin généraliste. C’est aujourd’hui le meilleur moyen de connaître exactement le taux d’hormones qui se trouve dans votre sang.

Suivant les résultats, votre médecin pourra vous aiguiller afin d’adopter un traitement adapté.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Traitement naturel de l’hypothyroïdie : les aliments interdits à éviter

L'article suivant : Témoignage de Françoise qui souffrait d’hypothyroïdie