Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans cet article, nous allons parler des problèmes liés à l’hypothyroïdie. Si vous en souffrez, je me propose de vous décrire la liste des aliments qu’il faut absolument éviter sous peine d’aggraver la situation. C’est parti !

Traitement naturel de l’hypothyroïdie : les aliments interdits à éviter

Les problèmes de thyroïde dysfonctionnelle touchent entre 2 et 3% de la population. L’hypothyroïdie, ça peut se manifester par de nombreux symptômes plus ou moins handicapants.

Vous pouvez vous sentir frigorifié(e) alors qu’il ne fait pas si froid que ça. Vous pouvez commencer à perdre vos cheveux de manière très fréquente. Vous pouvez souffrir de constipation ou de fatigue chronique par exemple.

L’alimentation est très importante dans le traitement de l’hypothyroïdie. C’est l’une des voies naturelles pour s’attaquer directement à cette problématique. Il existe bien entendu la possibilité de prendre des hormones thyroïdiennes sous la forme de médicaments.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la voie naturelle tout en vous recommandant de suivre l’avis d’un professionnel de la santé si besoin.

Les aliments goitrogènes sont interdits en cas d'hypothyroïdie

Il existe des aliments qui peuvent aggraver vos problèmes d’hypothyroïdie. Ces aliments, on les appelle les aliments goitrogènes. Le souci de ces aliments, c’est qu’ils absorbent l’iode et ralentissent le bon fonctionnement de cette glande située dans votre cou.

Voici une liste de quelques aliments à éviter absolument :

  • Arachides
  • Brocoli
  • Chou de Bruxelles
  • Chou-fleur
  • Chou
  • Chou frisé
  • Cresson
  • Feuilles de moutarde
  • Fèves de soja
  • Millet
  • Navet
  • Patates douces
  • Rutabaga

Alors pas de panique si ces aliments composent aujourd’hui une grande partie de votre alimentation actuelle. Il faut savoir que la cuisson inactive les effets goitrogènes de ces aliments.

Et je ne suis pas persuadé que la patate douce crue fasse partie de vos habitudes alimentaires. Encore que, je peux me tromper…

Le soja : Votre allié d'origine végétale pour traiter l'hyperthyroïdie

Si vous avez une déficience en iode, il n’est effectivement pas recommandé de manger du soja. Le soja se trouve sous différentes formes :

  • Tofu
  • Tempeh
  • Graines et fèves de soja
  • Edamame
  • Boissons à base de lait de soja
  • Protéines de soja texturées
  • Steaks végétaux à base de soja
  • Yaourts de soja

Attention car le soja pourrait en revanche annuler les effets de certains médicaments prescrits en cas d’hypothyroïdie. Ne manquez pas de vous en assurer auprès de votre médecin traitant si jamais vous suivez un tel traitement.

Évitez les graisses si vous souffrez d'hypothyroïdie

Parmi les aliments interdits quand on souffre d’hypothyroïdie, il y a aussi les graisses. Évitez le beurre, la mayonnaise et les sauces toutes faites comme la sauce barbecue par exemple.

Limitez également votre consommation de fromage.

Hypothyroïdie : Autres aliments interdits

Enfin, vous devriez lever le pied sur votre consommation d’alcool, de sucre raffiné, de café et de tabac.

Ces aliments augmentent de manière considérable les risques que votre organisme ne se mette à dysfonctionner. Adoptez au plus vite un rythme de vie plus sain et vous devriez rapidement en tirer de nombreux bénéfices pour guérir de votre hypothyroïdie.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Tout savoir sur l’hypothyroïdie, la TSH et les hormones T3 et T4

L'article suivant : Troubles de l’humeur et thyroïde faible