Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans l’article du jour, nous allons parler d’hypothyroïdie et notamment de l’apparition plus fréquente qu’avant de cette affection chez les adolescents.

Hypothyroïdie n’a plus d’âge : les adolescents en danger

C’est parti !

Hypothyroïdie chez les adolescents : C’est rare mais ça arrive !

Les problèmes d’hypothyroïdie sont relativement rares chez les enfants et les adolescents mais ils existent.

La cause la plus fréquente d’hypothyroïdie acquise chez l’enfant et l’adolescent est une affection appelée thyroïdite d’Hashimoto : le système immunitaire de l’organisme attaque la glande thyroïde et interfère avec la production des hormones thyroïdiennes.

Les symptômes d’une affection de la thyroïde peuvent diverger d’un individu à un autre. En général, les bébés peuvent se retrouver avec des constipations fréquentes.

La croissance des os mais aussi des dents peut être retardé. Là où cela peut devenir gênant, c’est que cela peut également affecter les capacités d’apprentissage et même retarder la puberté chez les enfants scolarisés.

Dans le cas d’une hypothyroïdie détectée chez un enfant, il faudra simplement remplacer l’hormone manquante. En ce qui concerne le traitement, il faudra veiller à ce qu’il soit adapté à la morphologie de l’enfant.

La maladie auto-immune de Basedow est responsable de la quasi-totalité de ces cas d’hyperthyroïdie chez l’enfant.

Voici quelques symptômes qui peuvent se manifester :

  • Résultats scolaires inhabituels, comportement changeant
  • Insomnies, agitation et irritabilité plus régulière
  • Lunatique, émotif, capable de pleurer aux larmes
  • Augmentation de l’appétit mais perte de poids
  • Diarrhée et/ou tremblement des mains

Dans le cas d’une hyperthyroïdie, le but du traitement est de réduire la quantité d’hormones qui se trouve dans le sang. On utilise alors des antithyroïdiens dont c’est le but principal.

Dans le cas d’une hypothyroïdie ou d’une hyperthyroïdie, il va être nécessaire de surveiller régulièrement l’évolution de la maladie. En raison de son incidence possible sur la croissance de l’enfant et de l’adolescent, il conviendra d’ajuster le traitement aussi régulièrement que nécessaire.

Si possible, il faudra également sensibiliser dès que possible les enfants sur l’incidence de leurs choix alimentaires sur leur état de santé. Il y a de plus en plus d’enseignants qui se sont mis à rendre accessibles les pratiques de pleine conscience comme la méditation aux enfants et aux adolescents.

De nos jours, il n’est pas rare que les jeunes souffrent de troubles de l’attention. Ils peuvent avoir de la difficulté à rester concentré pendant une période prolongée. C’est un problème qui reste de leur poser problème pour le reste de leur vie.

Quand on ne cesse de se distraire ou de se déconcentrer, on prend le risque de ne pas aller au bout des choses que l’on entreprend.

La méditation a l’avantage d’apprendre naturellement à un individu à rester assis et à observer ce qui est sans rien chercher à modifier, juger ou commenter. C’est une simple observation consciente sur la respiration ou sur une partie du corps.

Essayez de rendre cette pratique ludique en montrant l’exemple. Pourquoi ne prendriez-vous pas quelques minutes le matin ou le soir pour méditer avec votre enfant ? Un moment de partage silencieux pour vous connecter chacun à vous-même et permettre de diminuer les effets dévastateurs du stress sur vos corps respectifs.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Hypothyroïdie masculine : la chute du métabolisme chez l’homme

L'article suivant : Hypothyroïdie ou Hyperthyroïdie : comment savoir ?