Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans cet article, nous allons répondre ensemble à la question : « comment être moins frileux/euse grâce à son alimentation ? »

Comment être moins frileux grâce à son alimentation ?

C’est parti !

Pourquoi je souffre du froid ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent être responsables de votre frilosité. La première, c’est un manque cruel d’énergie.

Votre corps est tellement fatigué par le rythme que vous lui imposez que ses fonctions principales se mettent à flancher. Tout au long de la journée, notre corps adapte notre température corporelle en fonction de notre environnement.

S’il fait chaud, notre corps fait le nécessaire pour s’ajuster. S’il fait froid, c’est la même chose. Un certain nombre de fonctions s’activent pour nous permettre de lutter efficacement contre la fraîcheur de la température extérieure.

Le souci, c’est lorsque votre corps n’est pas au mieux de sa forme. Si vous manquez de sommeil, votre corps devra puiser dans ses réserves pour maintenir votre température corporelle. Et vous l’avez certainement déjà remarqué, plus vous êtes dans un état de fatigue avancé et plus vous avez tendance à souffrir facilement du froid.

Vos extrémités sont froides et vous ressentez constamment le besoin de vous couvrir. L’autre raison possible, c’est la qualité de votre alimentation. Et ça tombe bien car dans la deuxième partie de cet article, je vais m’appliquer à vous donner des conseils pour régler votre problème de frilosité en vous concentrant uniquement sur votre alimentation.

Vous souffrez de frilosité : Optez pour une alimentation vivante

De nos jours, il est très facile de tomber dans un piège. C’est le piège tendu par la plupart des sociétés agro-alimentaires. Mis en lumière à grand renfort de spots publicitaires, les produits industriels ont envahi les rayons de nos supermarchés.

Ces produits manufacturés composent dorénavant une grande partie de l’alimentation des occidentaux. Nous mangeons des céréales industriels le matin, commandons des pizzas ou consommons des hamburgers remplis d’additifs.

Le souci, c’est que ce mode d’alimentation n’est pas sans conséquence. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui entraîne petit à petit un dysfonctionnement du corps humain.

Notre corps est conçu pour consommer une alimentation vivante. Par vivante, j’entends des produits qui n’ont pas subi trop de transformations avant d’arriver dans notre assiette. Si un aliment sort d’une usine, il y a fort à parier que le produit final sera de mauvaise qualité.

Pour nous pousser à consommer ces produits, les industriels ajoutent du sucre raffiné dans la plupart de leurs recettes.

Mon conseil si vous souffrez de frilosité ? Commencez dès maintenant à avoir une alimentation plus saine et équilibrée. Nourrissez-vous davantage de fruits et de légumes. Fuyez les plats préparés et limitez vos excès en nourriture industrielle autant que possible.

Je sais que le temps vous manque sûrement et que c’est plus pratique d’ouvrir une grande boîte de raviolis pour toute la famille plutôt que de cuisiner vos propres recettes. Pourtant, si vous commencez à choisir cette alternative, vous devriez noter rapidement une grande évolution de votre niveau d’énergie.

En adoptant une meilleure alimentation, votre problème de frilosité devrait rapidement être de l’histoire ancienne.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Comment stimuler sa thyroïde avec les huiles essentielles ?

L'article suivant : Dérèglement de la thyroïde dû au stress chronique