Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans l’article du jour, nous allons répondre à la question suivante : « Le régime cétogène : est-ce la solution pour guérir l’hypothyroïdie ? » Si vous lisez cet article, c’est probablement parce que vous (ou l’un de vos proches) souffre d’hypothyroïdie.

Dans ce qui va suivre, nous allons voir ensemble ce qu’est le régime cétogène et si c’est la solution la plus efficace pour combattre les symptômes d’une hypothyroïdie.

Le régime cétogène : est-ce la solution pour guérir l’hypothyroïdie ?

Alors sans plus tarder, commençons !

Régime cétogène remède pour l'hypothyroïdie

Le régime cétogène, est un régime alimentaire à très basse teneur en glucides compensé par un renfort de lipides. Il est notamment utilisé depuis 1921 pour le traitement de l’épilepsie.

C’est une diète spécifique qui a notamment été naturellement observée chez les maasaï, les inuits et chez certaines tribus amérindiennes.

Dans ce régime, les matières grasses deviennent la première source d’énergie pour le corps. Elles sont transformées par l’organisme en corps cétoniques qui vont alors alimenter le cerveau et les muscles.

Les aliments riches en calories que l’on retrouve majoritairement dans ce régime alimentaire sont le beurre, la crème, la mayonnaise, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive et l’huile d’avocat. Les glucides, présents surtout dans le pain et les féculents, sont éliminés. De la même manière, la quantité de fruits est fortement diminuée.

Est-ce que le régime cétogène est conseillé en cas d’hypothyroïdie ?

Non, le régime cétogène ne me semble pas être une bonne idée si vous souffrez d’hypothyroïdie.

Comme vous l’avez compris, le régime cétogène implique une réduction importante des glucides dans l’alimentation.

Lorsque l’énergie est abondante et que le poids du corps est stable, la faible consommation de glucides (ou encore la présence de corps cétoniques) peut considérablement réduire les concentrations circulantes d’hormone thyroïdienne active.

Et ça, c’est absolument ce qu’il faut éviter quand on souffre d’hypothyroïdie. De manière générale, j’ai vraiment envie de vous inviter à la plus grande vigilance quand il va s’agir de votre santé.

On retrouve de très nombreuses ressources sur internet. C’est extrêmement positif car cela permet de se confronter aux témoignages de nombreuses personnes. Cela permet aussi d’en apprendre davantage sur de très nombreux sujets.

Gardez simplement à l’esprit qu’en matière de santé, il est important d’avoir des connaissances précises. Chaque corps humain ne réagit pas exactement de la même manière et ce n’est pas parce qu’une certaine diète a fonctionné pour quelqu’un qu’elle fonctionnera de manière optimale pour vous.

De nombreux régimes voient régulièrement le jour. Des personnalités plus ou moins influentes en vantent les mérites. On parle de bénéfices pour perdre du poids, retrouver une belle peau et se sentir plein d’énergie.

Pour finir, ces régimes ne seront pas forcément adaptés à votre souci de thyroïde comme on vient de le voir ensemble. Une maladie comme l’hypothyroïdie ne doit pas être traitée à la légère. Assurez-vous de faire des choix conscients, adaptés à votre problématique.

Ce qui fera toujours la différence, c’est d’adopter un mode de vie aussi sain que possible. Sport, méditation et alimentation adaptée vous permettront petit à petit de combattre les symptômes persistants de votre hypothyroïdie.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Est-ce que la dépression engendre automatiquement une hypothyroïdie ?

L'article suivant : Les 3 principales causes de l’hypothyroïdie