Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans ce nouvel article, nous allons parler ensemble des 3 principales causes de l’hypothyroïdie. Alors si vous êtes prêt(e), c’est parti !

Les 3 principales causes de l’hypothyroïdie

Cause n°1 de l’hypothyroïdie : Les perturbateurs endocriniens

La première cause connue d’hypothyroïdie, ce sont les perturbateurs endocriniens. Rappelons rapidement que votre thyroïde est une glande située à la base de votre cou et qu’elle secrète des hormones participant activement à l’équilibre de votre organisme.

De nombreuses fonctions sont assurées par cette glande. Les perturbateurs endocriniens, ce sont des substances étrangères au corps humain. Ces agents chimiques ne sont pas toxiques au sens habituel où on l’entend. En revanche, ils viennent interférer avec le fonctionnement normal des hormones et de notre thyroïde.

Il existe de nombreux perturbateurs endocriniens. Présents dans les produits d’entretien ou dans l’alimentation, ils peuvent être à l’origine de votre hypothyroïdie.

Cause n°2 de l’hypothyroïdie : Le régime

Posons le décor, vous montez sur la balance et le résultat est sans appel : vous avez pris du poids. Vu la manière dont vos vêtements s’étaient mis à vous serrer, vous le saviez déjà mais là, cela fait comme l’effet d’une bombe. Quel est votre premier réflexe ? Celui de faire un régime.

Vous allez vous mettre à manger des légumes à la vapeur et supprimer un grand nombre d’aliments de votre alimentation. Vous allez vous frustrer mais vous allez tenir bon. Vous êtes très motivé(e), il n’est pas question d’abandonner.

Sans le savoir, vous allez faire passer votre corps en mode famine. C’est-à-dire que votre corps, cette machine intelligente, va s’adapter à la privation calorique que vous lui infligez. Pour tenir le plus longtemps possible, il va passer en mode économie d’énergie.

Votre métabolisme va ralentir. Un métabolisme qui ralentit, c’est quasiment l’assurance de voir votre thyroïde se mettre à dysfonctionner.

Alors par pitié, ne faites pas de régime. Adoptez une alimentation équilibrée qui soit durable, faites de l’exercice, buvez de l’eau mais ne cédez pas à l’appel des régimes.

Cause n°3 de l’hypothyroïdie : Le stress

Abordons ensemble la dernière cause pouvant entraîner une hypothyroïdie. Cette dernière cause, c’est le stress. Le stress est une plaie. Quand on stresse, notre corps secrète du cortisol. C’est naturel et cela peut même aider à brûler les graisses. Le problème, c’est lorsque cette période de stress se rallonge.

Une période d’examens qui s’éternise ? Une hygiène de vie un peu catastrophique ? Et le stress s’accumule. On respire mal, on prend des décisions en mode pilotage automatique, la peur nous mord les intestins.

Une solution pour s’en sortir, c’est de changer son mode de vie et de se tourner vers la pleine conscience. Méditer, c’est simple, c’est gratuit et à la portée de n’importe qui. Méditer, ce n’est pas « ne plus avoir de pensées » comme certain(e)s le croient.

C’est simplement apprendre à être conscient(e) de son activité mentale. C’est ramener son attention à l’instant présent. Tout le monde peut y arriver, il suffit de s’y mettre. Un petit peu tous les jours.

Commencez par 5 minutes la première semaine. Puis passez à 10 ensuite. Vous devriez en ressentir très rapidement les effets. Pour votre thyroïde mais également dans toutes les catégories de votre vie.  

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Le régime cétogène : est-ce la solution pour guérir l’hypothyroïdie ?

L'article suivant : Les remèdes naturels de grand-mère pour soigner l’hypothyroïdie