Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans cet article, nous allons faire un petit saut dans le temps et nous tourner vers les remèdes naturels de nos anciens. Aujourd’hui, je me propose de vous partager les remèdes naturels de grand-mère pour soigner l’hypothyroïdie. Alors si le programme vous plaît, c’est par ici que ça se passe !

Les remèdes naturels de grand-mère pour soigner l’hypothyroïdie

Quels remèdes naturels pour soigner l’hypothyroïdie ?

Depuis l’explosion nucléaire de Tchernobyl en 1986, on a noté un fort accroissement du nombre de cancers de la thyroïde en Europe. Aujourd’hui, des hommes et des femmes sont nombreux à s’interroger sur l’état de leur thyroïde.

Cette petite glande en forme de papillon située à la base du cou n’était pas très connue auparavant. Aujourd’hui, son rôle capital dans l’équilibre du corps humain semble largement reconnu.

Dans cet article, je vais évidemment vous recommander de faire contrôler votre thyroïde par un médecin traitant. Si vous avez le moindre doute, c’est ce que vous devez faire. Il est important d’avoir un regard extérieur précis et fiable sur l’état général de votre thyroïde.

Si votre hypothyroïdie a déjà été diagnostiquée, vous savez que votre alimentation est importante. Peut-être que le médecin vous a prescrit ce que l’on appelle des hormones de remplacement. Sous forme de cachets, ces médicaments permettent de complémenter une thyroïde dysfonctionnelle.

C’est la solution la plus répandue mais elle implique souvent un état de passivité vis-à-vis du traitement.

On se contente de prendre les médicaments alors qu’il est possible de participer aussi activement au processus de guérison.

La thyroïde peut être stimulée par l’alimentation. C’est le premier remède de grand-mère que je voulais vous partager. Assurez-vous d’avoir une alimentation qui soit adaptée à votre problématique de thyroïde.

Certains aliments comme le soja (tofu, tempeh, etc.) doivent être évités car ils ont tendance à perturber le fonctionnement normal de la thyroïde.

Les algues, les fruits de mer, les poissons, les noix du brésil, le cacao en poudre, les jaunes d’œuf doivent être favorisés.

De manière générale, vous devez essayer de vous alimenter en maximisant vos apports en iode, en sélénium et en zinc.

L’autre remède de grand-mère, ça va être de vous accorder du repos. Si votre thyroïde dysfonctionne, cela risque d’entraîner un état de fatigue plus ou moins marqué.

Prenez ce temps, accordez-vous du temps pour vous détendre et vous relaxer. La méditation, le yoga ou le pilâtes peuvent d’ailleurs faire partie des activités complémentaires pour vous enseigner la pleine conscience tout en pratiquant une activité sportive.

Ne forcez jamais, écoutez votre rythme et appliquez-vous à démarrer petit à petit. L’erreur, c’est souvent d’en faire énormément au départ et d’abandonner dans la foulée. Un changement de mode de vie est une entreprise qui peut prendre du temps et qui peut nécessiter un vrai travail de développement personnel.

Essayez de mettre en place de nouvelles habitudes comme celle de vivre davantage dans le présent par exemple. C’est très simple, gratuit mais c’est ce qui permet de supprimer une grande forme de souffrance psychologique.

Si vous vivez davantage dans le présent, cela vous aidera à limiter l’effet du stress sur votre corps et plus particulièrement sur votre glande thyroïde.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Les 3 principales causes de l’hypothyroïdie

L'article suivant : Manger des glucides : solution naturelle pour soigner sa thyroïde ?