Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons répondre à la question : « Comment maigrir du ventre quand on a un métabolisme lent ? ». Alors si vous cherchez à perdre du poids, vous êtes au bon endroit !

Métabolisme au ralenti : comment maigrir du ventre ?

C’est parti !

Il n’est pas possible de localiser sa perte de poids

La première chose qu’il est important de savoir, c’est qu’il n’est pas possible de localiser sa perte de poids. C’est-à-dire que si vous cherchez absolument à perdre du ventre, vous ne pourrez décider de perdre uniquement du poids à cet endroit-là. Lorsque nous perdons du poids, c’est généralisé. Nous perdons du poids, un peu partout.

Il est important de préciser d’ailleurs que la perte de poids n’est un indicateur parmi tant d’autres. Il ne faut pas se concentrer uniquement sur ce critère. Pourquoi ? Car le corps humain est composé d’eau, de muscles, d’organes, d’os et de masse grasse. Il y a aussi des fluides comme le sang, la lymphe, etc.

J’oublie encore d’autres éléments qui vont jouer dans la balance mais l’idée est la même : notre poids est la somme de tout ce qui se trouve dans notre corps physique.

Ce que nous cherchons à faire quand nous voulons perdre du poids, c’est en fait de perdre de la masse grasse. C’est la masse grasse qui pose souci. C’est elle qui nous alourdit et donne un aspect peu esthétique à notre apparence lorsqu’elle est présente en trop grand nombre.

Puis au-delà de l’aspect purement esthétique, il y a les risques de maladies liées à l’embonpoint. Diabète, problèmes cardio-vasculaires, c’est un vrai danger que d’avoir une alimentation trop riche et d’accumuler de la masse grasse.

Quand nous montons sur la balance et que notre poids a augmenté, nous levons souvent les yeux au ciel et sommes dépités. Pourtant, c’est une erreur de jugement. Un poids qui augmente ne signifie pas nécessairement que notre masse grasse a augmenté. Il faut donc d’autres indicateurs comme la mesure de son tour de ventre par exemple.

Métabolisme ralenti : Comment l'augmenter ?

Non, vous ne maigrirez pas du ventre si vous enchaînez des milliers d’abdominaux. Cela ne fonctionne malheureusement pas comme ça.

Pour perdre du poids, il faut que vous réussissiez à créer un déficit calorique dans votre alimentation. C’est-à-dire que vous devez consommer moins de calories que ce que vous dépensez. Ce déficit vous aidera à perdre du poids en douceur.

Il est totalement contre-intuitif de perdre du poids de manière fulgurante. La privation (et les régimes de manière générale) nous poussent à compenser notre frustration les jours qui suivent. Cela ne fonctionne pas.

Le conseil que je vous propose, c’est de commencer un entraînement à la salle de sport. En prenant de la masse musculaire, votre métabolisme va augmenter. Vos muscles auront besoin de davantage de calories qu’avant : vous brûlerez donc plus rapidement des calories.

Couplez cela à un rythme de vie sain (méditation, yoga par exemple) et à une alimentation équilibrée (buvez aussi beaucoup d’eau) et vous perdrez rapidement ces kilos qui vous posent aujourd’hui problème.

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Ménopause : comment régler ses problèmes de thyroïde ?

L'article suivant : Métabolisme endommagé : comment se régénérer physiquement ?