Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Avez-vous le sentiment de ne pas voir le bout de vos journées ? Vous sentez-vous facilement irrité(e) ? Avez-vous constamment froid ? Si vous êtes abonné(e) au rythme métro/boulot/dodo, il se pourrait bien que vous tiriez la langue par moment.

Toujours froid et fatigué, faut-il prendre des vacances pour s’en sortir ?

Dans cet article, nous allons voir ensemble si la solution idéale pour vous consiste à prendre des vacances. C’est parti !

Vous avez froid et vous êtes fatigué : Le principal avantage de partir en vacances

Quand vous êtes coincé(e) dans une routine stressante, les vacances peuvent sembler être la meilleure des solutions. Partir en vacances, c’est laisser derrière soi un rythme soutenu. Quand vous partez en vacances, vous n’avez plus besoin (ou alors très rarement) de mettre de réveil.

En vacances, vous pouvez vous permettre de rattraper le sommeil que vous avez en retard. L’idéal, c’est de faire une vraie cure de sommeil. Autorisez-vous à dormir aussi longtemps que vous en ressentez le besoin. En vous permettant de recharger vos batteries, vous allez permettre à votre corps physique de se remettre d’aplomb.

En général, nous avons tendance à fonctionner à bas régime. Nous sommes fatigués et stressés, ce qui impacte la qualité de notre sommeil. Comme nous ne dormons pas bien, cela influe sur notre irritabilité. Nous sommes grognons, moins attentifs.

Quand nous sommes dans cet état, nous pouvons nous laisser plus facilement absorber par nos pensées ou nos émotions négatives.

En vacances, vous n’avez pas de compte à rendre. Vous n’avez plus de dossiers urgents à produire, ni d’e-mails à taper ou encore de réunions assommantes auxquelles assister.

Le principal bénéfice des vacances, c’est que cela crée une coupure. Vous interrompez un cycle. C’est comme une bouffée d’oxygène. Cela vous permet de vous remettre d’aplomb.

Si vous avez la possibilité de partir à l’étranger, vous allez encore en augmenter les bénéfices. La découverte d’une nouvelle langue, d’une nouvelle culture et d’environnements nouveaux va vous amener à vivre pleinement dans l’instant présent.

Nous avons tendance à vivre dans notre tête quand les lieux nous sont trop familiers. Nous conduisons sans vraiment prêter attention aux décors autour de nous. Nous sommes en pilotage automatique.

Les vacances permettent de nous ramener encore et encore au présent. Nous n’avons d’ailleurs pas trop le choix. Les environnements sont nouveaux, nous n’avons pas encore mis en place de routines et d’habitudes. Si vous avez froid et que vous êtes fatigué(e), il est évident que le souci devrait être réglé en allant sous les tropiques.

Mais est-ce la meilleure solution ?

Froid et fatigue : Partir en vacances ne règle pas la source du problème

Si vous avez le sentiment de lutter un peu dans votre vie de tous les jours, la solution ne se trouve peut-être pas là où on pourrait le penser. Oui, les vacances peuvent vous apporter une bouffée d’air frais mais gardez à l’esprit que c’est une solution temporaire.

Le meilleur moyen de retrouver de la vitalité, c’est peut-être de vous concentrer sur des petites actions que vous pourriez mettre en place au quotidien.

Faites-vous assez de sport ?

Avez-vous une alimentation vivante à base de fruits et de légumes ?

Pratiquez-vous la méditation ou le yoga ?

Vous arrive-t-il de prendre du temps rien que pour vous ?

L’avantage d’intégrer à votre quotidien de nouvelles petites habitudes positives, c’est que vous allez vous appliquer à être en meilleure forme immédiatement. Attendre les prochaines vacances n’est peut-être pas la meilleure chose à faire quand il est possible d’aller mieux dès maintenant. Pensez-y !

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Sensation de froid intérieur dans le corps : est-ce une hypothyroïdie ?

L'article suivant : Tout savoir sur l’hypothyroïdie, la TSH et les hormones T3 et T4