Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT (1h) ▶ Inscrivez-vous pour découvrir comment il est possible de normaliser votre thyroïde et relancer votre métabolisme naturellement (10 000 vues).

Dans l’article du jour, nous allons répondre à la question suivante : « Comment vaincre les vertiges ». Si vous souffrez d’hypothyroïdie, il est probable que les vertiges fassent partie de votre quotidien. Nous allons aujourd’hui couvrir ce sujet afin de vous aider à éliminer le problème.

Hypothyroïdie : Comment vaincre les vertiges ?

Pourquoi j’ai des vertiges ?

Vous marchiez tranquillement. Puis soudain, un étourdissement. Sans comprendre d’où c’est venu, vous avez eu un petit vertige. Il était court mais pourtant, difficile de ne pas le remarquer. Peut-être même que votre vue s’est troublée pendant quelques secondes. Ça, c’est un vertige.

Le vertige est un phénomène très courant et cela peut se manifester de différentes manières dans votre vie. Du simple étourdissement à la perte d’équilibre complète conduisant à une perte de connaissance, il faut apprendre à distinguer ces manifestations pour savoir où vous en êtes.

Un vertige peut résulter d’une atteinte de votre oreille interne. C’est ce qui se produit en cas d’infection par exemple. Dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer sur le vertige comme l’un des symptômes d’une hypothyroïdie.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie est une maladie touchant à la glande thyroïde. Ce petit organe situé à la base du cou est responsable de la production d’hormones très utiles au fonctionnement du corps humain : ces hormones se nomment les hormones thyroïdiennes.

Dans le cas d’une hypothyroïdie, la glande se met à diffuser moins d’hormones thyroïdiennes que nécessaire. Le corps se met alors à fonctionner de manière moins optimale. On constate de nombreux symptômes qui se mettent à faire leur apparition.

Parfois, c’est très discret et peu handicapant. Mais de temps en temps, l’hypothyroïdie peut déclencher des symptômes très alarmants comme c’est le cas des vertiges. Il est alors temps de s’en préoccuper et de prendre le taureau par les cornes pour ne pas courir de risques supplémentaires.

Comment vaincre les vertiges quand on souffre d’hypothyroïdie ?

La solution que je vous propose, c’est de ralentir. Si vous voulez diminuer l’apparition des vertiges, il va falloir que vous leviez le pied. Bien entendu, cela n’exclue pas l’idée de se rendre chez votre médecin généraliste et de lui en faire part. Sur ce blog, je m’applique à partager des solutions naturelles et à tenter de traiter l’origine du problème.

Si vous souffrez d’hypothyroïdie, c’est probablement que vous avez vécu dans un état de stress soutenu. Si vous n’écoutez pas votre corps et les signaux qu’il vous envoie, cela finira par s’aggraver.

Prenez-vous assez de temps pour vous ? Avez-vous essayé la méditation de pleine conscience ? Avez-vous déjà essayé le yoga ?

Ce ne sont que des petites idées mais qui pourraient grandement participer à votre mieux-être. Prenez le temps de respirer par le ventre. Essayez de ne plus être pris(e) dans une course à la performance. Si vous sentez que vous êtes fatigué(e), faites passer votre repos en priorité.

Les vertiges sont généralement un signe que votre thyroïde n’est pas en mesure de produire assez d’hormones. Une vie plus saine et plus tranquille devrait largement contribuer à ce que vous retrouviez votre équilibre. Dans tous les sens du terme !

ATELIER VIDEO GRATUIT (1h): REGENERER SA THYROIDE?

Lire aussi :

L'article précédent : Hormones thyroïdiennes de remplacement : les effets secondaires

L'article suivant : Hypothyroïdie : Faut-il se supplémenter en zinc et sélénium ?